lundi 9 novembre 2015

Premiers pas en Islande

Nous avons programmé notre voyage en Islande un peu à la dernière minute pour la Toussaint.

Mais en utilisant Internet pour tout (réservation d'avion, hébergement...) en moins d'une semaine tout était réservé (le tout 10 jours avant le départ...)




Alors forcément avec ces délais, les conditions de voyage n'ont pas été optimales pour le confort de tous.

Le trajet aller : 24h... entre le départ de notre maison de Lille et l'arrivée à la sortie de l'aéroport de Reykjavík. Un peu d'organisation, un peu (beaucoup !) de patience, du squat d'aéroport et nous voilà arrivés !

Nous avons opté pour un trajet aller un peu plus long mais un peu moins coûteux (du simple au double quand même), considérant que nous serions plus en forme et plus motivés pour le départ en vacances. Et en effet ! Les enfants ont été super ! beaucoup de compréhension, de patience (et de bonbons... mais chut...), des jeux, des siestes... une nuit à l'aéroport de Copenhague (j'y reviendrai dans un autre article) bien organisée.

La voiture de location récupérée rapidement, le GPS programmé et hop en route pour notre "nouvelle maison" du moment ! Nous avons été accueillis par les propriétaires du logement : Emgilbert et Margret. Un couple très sympa qui nous a indiqué les choses à ne pas louper. Margret a même pris le temps de nous emmener faire un repérage des supermarchés, épiceries, quartiers sympas de Reykjavík.

Dès le lendemain, nous avons pris la voiture et sommes partis à la "conquête" de la région de Reykjavík.

 

 La ville est entourée par les montagnes enneigées et l'océan Atlantique.


Quelques dizaines de kilomètres après la ville, vous apercevez des grands nuages de fumée blancs : les sources d'eau chaude !
Le spectacle ne se limite pas à la vue mais est accompagné d'une forte odeur de soufre ! Même si cette odeur est 100% naturelle, elle n'en demeure pas moins désagréable...
A côté de certaines sources, des usines sont implantées. Des tuyaux courent le long des plaines jusqu'aux villes et maisons (j'imagine).
Et en effet, dans notre maison, une odeur planait dans l'atmosphère... mais je n'ai compris qu'à ce moment là l'eau chaude provenait de ces sources. Et pour nous prouver cette théorie, nous avons testé : eau froide : pas d'odeur, eau chaude : odeur de souffre !
Tant pis... l'odeur nous suivra toutes les vacances...

Les geysers : impressionnants !

Cette eau, qui bouillonne sans cesse et qui d'un coup se propulse dans les airs comme un bouchon de champagne, est incroyable !
Un grand moment pour les enfants ! et les adultes ! Il n'y a pas de régularité pour le rythme, alors petits et grands se font surprendre quasiment à chaque fois !