samedi 6 février 2016

Motiver ses enfants sur la destination des vacances

La plus part du temps, quand nous avons une envie de vacances ou d'une destination, elle n'est pas forcément adaptée et motivante pour nos chérubins...
Alors, quand le projet se concrétise, l'enthousiasme n'est pas toujours là... ou les enfants ne voient pas forcément où est l'intérêt. (ben oui Disney c'est vachement mieux !)

Qu'à cela ne tienne ! Notre objectif : donner envie, motiver notre projéniture, leur donner le goût du voyage et de la découverte.
Alors voilà nos petits trucs pour suciter leur curiosité...




On leur montre des photos des paysages de notre destination. 

En général on les choisit les plus exotiques possibles. On préfère les paysages de nature à ceux des villes. Les montagnes, les lacs bleus, les mers, les plages, les champs de fleurs sont souvent plus parlant que des images de villes.


Si nous allons dans une grosse ville, on cherche l'élément architectural le plus particulier, les couleurs des maisons... Cette vision commence à toucher un peu notre aînée (de 7 ans) qui acquière peu à peu une petite "culture" des monuments... 




On trouve les animaux spécifiques de la région. 

Les enfants adorent (les nôtres en tous cas) : les oiseaux bizares, les races de chevaux particuliers, les animaux sauvages, les insectes... 



Il faut juste se renseigner un peu avant de leur en parler pour savoir si les enfants pourront ou non les observer... S'il migrent, hibernent, s'ils sont faciles à trouver. Si ce n'est pas le cas, en générale on trouve facilement un musée, un zoo ou un jardin botanique qui présentent les espèces...
Rien de pire, pour leur petit coeur (et le nôtre... et nos oreilles...) que des enfants déçus de ne pas pouvoir voir ce à quoi ils s'attendaient.



On situe notre destination sur un globe. 

Même si les enfants sont petits (4-5 ans) et qu'ils ne perçoivent pas forcément la distance... (prendre l'avion 4 heures ou faire quelques heures de voitures c'est pareil), c'est à force de montrer la France (pour nous) et les lieux où nous sommes allés, où nous allons aller, là où habitent les amis, les grands-parents, les amis qui sont partis à l'étranger qu'ils vont progressivement appréhender les distances.

Les enfants adorent les globes. Ca représente la Terre, le monde, c'est un objet de "grand"...
Le nôtre est un globe intéractif : les enfants ont un stylet qu'ils balladent sur la surface. Une voix dit le nom du pays, de la capitale, la superficie, la monnaie, la langue etc... Il y a même des quizz.. et je crois que l'on aime bien y jouer également...
On utilise aussi pas mal les cartes routières, les atlas papier. Nous ne sommes pas encore rentrés complètement dans le numérique... Nous n'avons pas encore de GPS, alors on utilise les vieilles méthodes. Et nos filles adorent ! Elles bouquinent l'atlas, la carte de France dans tous les sens et nous noient sous leurs questions : "elle habitent où Mami ? Tata ? et nous ? c'est où paris ? et la Corse ?
En plus de les motiver, elles apprennent à se repérer sur une carte, reconnaître notre pays, situer le Nord, le Sud et certaines grandes villes.




On leur propose des documentaires, des émissions sur notre destination. Merci Monsieur Youtube... Sans oublier toute la littérature de jeunesse et les dessins animés !